La COP décryptée n°6 – Les groupes d’observateurs de la société civile

Par défaut

Ils se dénomment BINGO, ENGO, IPO, LGMA, Farmers, RINGO, TUNGO, Women and Gender et YOUNGO : les collectifs d’ONG regroupent des milliers d’organisations qui doivent se coordonner pour que leurs messages soient audibles. À travers une logique de clusters par ailleurs chère à l’Organisation des Nations unis (ONU) dans la coordination de l’aide humanitaire, la société civile participe activement aux Conférences des parties (COP), même si les statuts qui lui sont accordés restent encore trop peu formalisés, et dépendent des États-parties. Lire la suite

Les enjeux de la COP21

Par défaut

« La COP décryptée » n°4

Le mois dernier, nous avons proposé d’aborder la question de l’importance des travaux du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) dans la préparation des négociations sur le changement climatique et la place de celui-ci dans la gouvernance du climat en général. Nous avions vu que le rapport du GIEC de 2014 et ses conclusions scientifiques sur le changement climatique offraient par ailleurs une mise en avant des enjeux des futures négociations de la COP21 qui aura lieu en 2015 à Paris. Nous présentons ici les grandes lignes autour desquelles cet accord devrait être discuté. Lire la suite

Les Petits Etats insulaires en développement dans les négociations climatiques

Par défaut

Après avoir parlé, le mois dernier, des différents groupes de négociation dans le premier numéro de La COP décryptée, nous présentons ici une coalition formée par les États les plus vulnérables et faibles face au dérèglement climatique : les Petits États insulaires en développement. Pourvus de peu de ressources techniques et économiques, ces États ont su, grâce à des apports d’acteurs extérieurs sensibles à leur cause, construire une alliance pour agréger leurs moyens et leurs revendications, en tant que premières victimes et derniers responsables du changement climatique.

Lire la suite

La Conférence des Parties et ses groupes de négociation

Par défaut

Cet article inaugure une série mensuelle d’éclairages synthétiques relatifs à la COP21/CMP11 qui se tiendra à Paris en novembre 2015. Ces décryptages s’adressent à tous ceux qui souhaiteraient mieux comprendre le mécanisme complexe qui se cache derrière ces négociations climatiques internationales. Dans le cadre de l’organisation du mini-MUN le 29 novembre 2014 (par les associations Sciences Po Environnement et Sciences Po Nations Unies), cet article présente ce qu’est une « COP » et comment s’organisent les différents groupes de parties.

Lire la suite