Ce que Hernán et Francisco auraient dû rapporter

Par défaut

*In English below*

Laissons de côté un instant les parties sombres de l’histoire au cours de laquelle Hernán Cortés et Francisco Pizarro ont conquis les Aztèques et les Incas, accompagnés d’autres Espagnols et de quelques tribus indigènes peu commodes. Nous entrevoyons alors que nous avons beaucoup de raisons de les remercier¹. Avec la conquête du Nouveau Monde au 16ème siècle, est en effet également venu le début d’une internationalisation progressive de nombreux types d’aliments sans lesquels la plupart d’entre nous pourrait difficilement imaginer sa vie aujourd’hui. De la pomme de terre, fruit sacré de la terre pour les Européens de l’Est, les Irlandais et beaucoup d’autres peuples à travers le monde, au magnifique chocolat, avec son goût qui est peut-être l’une des seules choses sur laquelle tout le monde peut s’accorder. La liste est vraiment sans fin. Mais alors que nous avons intégré beaucoup d’aliments indigènes des Amériques dans notre alimentation, nous en avons laissé certains, peut-être injustement, de côté. Du moins, jusqu’à tout récemment.

Lire la suite